Open main menu

Jean de ParthenayEdit

Ce nom fait référence à Jean de Parthenay-l'Archevêque, seigneur du Parc-Mouchamps et d'autres terres en Poitou, dont celle de Soubise, nom sous lequel il était connu à la cour d'Henri II. Né posthume, il épousa la foi réformée à la suite des massacres de Wassy. Ses mémoires et la généalogie de sa famille ont été rédigées par le mathématicien François Viète, qui devint le précepteur de sa fille, Catherine de Parthenay. C'est en hommage à ce seigneur, qui lutta contre les Guises et protégea dans son jeune âge le fondateur de l'algèbre, si j'ai pris ce pseudonyme parfois lourd à porter. N'ayant aucune prétention à la noblesse, sinon celle du coeur, ni au courage physique qui fut celui de ce capitaine huguenot, j'ose espérer néanmoins que vous ne m'en voudrez pas du clin dœil.

Chargé sur Commons :